Alternatives saines

Cellulose: issue du recyclage de journaux non distribués, résiste aux moisissures, à la corrosion et au feu. C’est un matériau largement disponible au Canada (Bénolec, Igloo Cellulose, Quecel Canada, etc.) et peu couteux. Ce matériau est recyclable, biodégradable et sain (éco habitation).

Chanvre: matériau fongicide et antibactérien naturel. Il est largement disponible au Canada et a un coût de production accessible. C’est un matériau écologique et sain, et un bon isolant thermique.

Gramitherm- isolant à base de fibres d’herbes: biomatériau isolant abondant, durable, biodégradable, efficace et sain. C’est un produit non traité contre l’inflammabilité (ne produit pas de gaz toxiques), résistant thermique et aux moisissures et insectes (cf. éco habitation).

Nanocristaux de cellulose (CNC): mélangés à de la pâte de bois et de l’alcool polyvinylique, ils constituent un isolant durable et performant. Cette mousse rigide a un faible impact environnemental, car elle provient de matières premières abondantes, renouvelables, recyclables et respectueuses de l’environnement. De plus, cette mousse isolante utilise de l’eau plutôt que des solvants toxiques. En fin de vie, ce matériau se dégrade sans relâcher de substances toxiques ou polluantes.

Paille: matériau naturel et abondant, la paille est un isolant local très efficace, non toxique, anti-feu et biodégradable. La paille peut cependant être un matériau allergène et ne résiste pas à l’eau (cf. éco habitation).

Panneaux en fibre de bois STEICO: matériaux renouvelables et éthiques certifiés FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme de Reconnaissance de Systèmes de Certification Forestière). Ces panneaux en fibre de bois sont également performants, étanches et durables. Le site éco habitation vous en dit plus sur l’installation de ces panneaux en fibre de bois.

Pisé (terre crue graveleuse et argileuse): matériau naturel, local, sain et recyclable. Les murs en pisé sont une solution ancestrale très efficace, isolante et durable. Ils résistent au feu, aux moisissures, au froid, aux mouvements du sol et distribuent efficacement l’énergie et l’humidité (cf. maison saine).

Conseils

Le site éco habitation nous invite à se renseigner sur les différentes techniques et matériaux disponibles, afin de trouver celui adapté à notre projet. 

Pour les isolants utilisant de la paille, il est recommandé de ne pas la choisir en vrac, mais plutôt en ballots. Veillez à ne pas laisser de vides entre la pose de vos ballots, afin d’éviter les ponts thermiques.

Pour d’autres conseils sur les murs en terre crue, consultez l’article du site éco habitation et le site maison saine.


Ingrédients à éviter

  • Polystyrène extrudé (composé de plastiques et d’air)
  • Solvants: irritants, neurotoxiques, peuvent contenir du benzène, toluène, xylène cancérogènes