La moisissure contribue grandement à la pollution intérieure. Elle peut se développer à l’intérieur des murs, derrière les cabinets et sous les éviers bien avant que vous puissiez vous en apercevoir. Il existe des centaines d’espèces de moisissures dont certaines sont toxiques ou allergènes. La Société canadienne d’hypothèques et de logement considère qu’aucun individu ne devrait accepter de vivre dans une habitation comportant une source de moisissure. La moisissure produit des spores qui se retrouvent dans l’air et la poussière de la maison. Les spores de la moisissure sont souvent toxiques et peuvent causer une variété de problèmes de santé incluant des maladies respiratoires. La moisissure se développe lorsque le taux d’humidité dépasse 70 %. Achetez un hygromètre à votre quincaillerie locale et utilisez-le pour mesurer les taux d’humidité de votre maison. Ceux-ci devraient se situer entre 30 et 55 %, plus près de 30 % pendant l’hiver. Rappelez-vous qu’une lecture de l’hygromètre peut révéler un taux d’humidité inférieur au centre de la pièce comparativement à une lecture faite près d’une fenêtre ou derrière un meuble. En cas de problème de moisissure, vous pourriez avoir un ou plusieurs des symptômes suivants : fatigue, essoufflement, éternuements, tachycardie, palpitations, éruptions cutanées, démangeaisons oculaires, maux de tête, migraines, réactions de type histaminique, problèmes intestinaux (diarrhée, constipation, brûlures d’estomac, douleurs abdominales), gain/perte de poids, brouillard cérébral, faible concentration, problèmes de formulation et cognitifs, douleurs lancinantes dans la tête et d’autres parties du corps ou encore un dysfonctionnement immunitaire (infections récurrentes, maladies chroniques). En cas de présence de moisissure, pensez à suivre les conseils ci-dessous.

Conseils

N’utilisez jamais d’eau de javel pour nettoyer les moisissures. Portez un masque et nettoyez les petites surfaces moisies avec du savon, de l’eau et une brosse. Séchez la zone avec de vieux chiffons. Tous les matériaux utilisés pour nettoyer les moisissures doivent être jetés. Vaporisez du peroxyde d’hydrogène après le nettoyage, ou pour éviter la formation de moisissures dans les zones sensibles. Du vinaigre peut également être utilisé à cette fin.

Conseils contre la moisissure:

  • Utilisez des peintures anti-moisissure sans toxines qui préviennent les moisissures
  • Contrôlez l’humidité, réparez les fuites et traitez immédiatement les infiltrations d’eau
  • Si vous soupçonnez la présence de moisissures dans votre maison, obtenez une aide professionnelle pour enquêter, effectuer des tests et résoudre le problème de manière sûre et rapide.

Ingrédients à éviter

  • Chlore: irritant et corrosif pour la peau, les yeux et les voies respiratoires
  • Fongicides: toxiques pour l’humain
  • Formaldéhyde: cancérogène, irritant pour les yeux et les voies respiratoires, sensibilisant respiratoire
  • Kérosène: irritant pour la peau et les voies respiratoires supérieures, neurotoxique, toxique pour les poumons
  • Pentachlorophénol: cancérogène, irritant pour la peau, les yeux (forte) et les voies respiratoires, toxique neuromusculaire, neurotoxique et néphrotoxique
  • Phénol: irritant et corrosif pour la peau, les yeux et les voies respiratoires et digestives

Les produits en aérosol créent des nanoparticules, potentiellement toxiques si inhalées.